Zoom sur les pschiitts Kesi’art

Avant toutes choses, merci beaucoup aux filles d’Equeurdreville pour cette superbe journée de scrap passée hier sous le soleil Normand :-) Si, si il fait beau à Cherbourg !! J’ai vraiment passé un très bon moment avec vous !! Merci pour cette organisation au top et ce bon moment partagé autour de ce mini :

Du pur bonheur à renouveler :-)

J’ai eu aussi le plaisir hier d’inaugurer la nouvelle rubrique « zoom sur mon produit préféré » sur le blog Kesi’art.

Difficile de choisir SON produit préféré quand la gamme de produits est si riche et fournie ! Mais je crois avoir trouvé après avoir bien réfléchi, celui qui correspond le plus à mon scrap et qu’on retrouve dans beaucoup de mes réalisations : les Pschhiitts !

C’est un produit avec lequel je m’amuse beaucoup tant les utilisations sont variées ! J’aime l’effet léger qu’ils peuvent avoir quand on sait un peu les dompter.

Il s’agit donc d’une encre en spray liquide. La gamme de coloris est très vaste : les encres Pschhiitts fusion avec leur côté fluo, les encres Pastels avec leurs couleurs douces et les autres coloris soit plus d’une trentaine de couleurs à notre disposition !

Que faire avec les encres Pschhiitts ?

► Elles vous permettent de teindre des fonds de page ou du textile comme ici utilisées sur un Lovely Canvas beige pour la couverture de mon album. Je les ai appliquées au travers d’un pochoir PoSh!

Astuce : Secouez bien votre flacon. Placez-le à 20 cm de votre support et appuyez franchement sans appréhension sur le spray. Plus vous hésitez, plus vous ferez une pulvérisation massive et donc moins le résultat sera léger… Pour obtenir des petites gouttes bien jolies : appuyez sans crainte du résultat !

Protégez la zone en dehors du pochoir par des feuilles de papier essuie-tout pour éviter d’avoir la marque du PoSh! Pulvérisez en appuyant juste une ou 2 fois sur le spray, pas plus ! Puis ôtez délicatement le pochoir et admirez.

Avant de laver le pochoir PoSh!, retournez-le sur votre feuille pour vous en servir comme un tampon et obtenir le motif en négatif. Comme sur cet exemple ci-dessus. En bas de la page l’encre est appliquée à travers le pochoir et en haut de celle-ci : le motif est obtenu en retournant le pochoir plein d’encre.

Travailler les encres au travers d’un pochoir est la façon la plus simple de s’en servir mais vous pouvez aussi réaliser d’autres effets avec.

► Obtenir de jolies taches comme sur cette page est aussi une chose facile !

Pulvérisez plusieurs couleurs sur votre tapis teflon ou autre surface plastifiée. Pulvérisez un peu d’eau sur ces taches jusqu’à former de grosses gouttes et venez plaquer votre papier dedans autant de fois que vous voulez de taches. Laissez sécher.

Vous pouvez ensuite compléter votre fond par des motifs faits au pochoir avec de l’encre en spray mais cette fois-ci appliquée à l’aide d’une éponge (comme expliqué dans l’article Comment encrer proprement).

Zoom-sur-les-encres-Pschhiitts Zoom-sur-les-encres-Pschhiitts

Vous pouvez aussi vous contenter de quelques petites gouttes obtenues en dévissant votre flacon et en secouant la tige au dessus de votre page.

 Astuce : ayez toujours la main légère ! Il est plus facile d’en ajouter que d’en enlever ! Le but n’est pas de détremper son papier.

► Et savez vous que vous pouvez même tamponner avec vos Pschhiitts ?

Il suffit de pulvériser de l’encre sur un support non poreux et de venir chercher celle-ci avec une petite éponge type Cut&Dry. Servez-vous ensuite de cette éponge
comme d’un encreur classique ! Vous obtenez une impression comme avec une encre type « Dye ». Si ça n’est pas le bonheur de pouvoir assortir ces tampons à ses taches !!!

► En les appliquant au pinceau pour peindre avec.

Zoom-sur-les-encres-Pschhiitts

► Ou en faisant des dégoulinures comme montré dans cet article par exemple.

Bref, je suis sûre que je n’ai pas encore fini de découvrir toutes les utilisations de ces petits flacons magiques !

Et après vous en avoir montré les utilisations, qui j’espère vous donneront envie de faire des Pschhiitts, votre produit préféré, les voici utilisés dans un mini-album. Celui-ci vous montre que l’on peut très bien « patouiller » sans obtenir une réalisation trop chargée !

un dernier détails sur les couvertures réalisées en LovelyCanvas : cousus ensemble : j’adore le contraste du pschiitts sur la couverture et les étoiles turquoises de l’intérieur :-)

En mode autosatisfaction :-)

Bon dimanche à toutes et bonne fête des Papas !!!

bises

15 commentaires sur “Zoom sur les pschiitts Kesi’art

  1. Whaou ! j’aime ces couleurs pétillantes qui sentent bon le soleil et l’été.
    C’est tout simplement magnifique.

  2. magnifique !!!

  3. Bravo Mani tu nous fais vraiment découvrir toutes les possibilités d’utilisation d’un produit, c’est très bien cela nous donne encore plus d’idées d’idées de créations.
    Merci
    Andrée

  4. merci pour toutes ces astuces , tu es un amour de partager tout cela avec nous !
    bon WE de fête des pères

  5. merci de nous montrer toutes les utilisations des pshitts,ton mini est splendide,vitaminé à souhait!
    un beau souvenir de vacance
    bises.Sophie

  6. J’adore… tout est superbe !!!!
    Merci pour le partage sur les Pshiitts :)

  7. C’est toujours un régal pour les yeux de voir tes réas! Je suis totalement fan!

  8. wowwwwwwwwwwwwwwwwwww c’est subliiiiiiiiiiiimiiiiiiiiissiiiiiiiiiiiiime et merci pour toutes ces astuces !! trop top !! bibi !!

  9. Que de merveilles !!!!!!

  10. Oh, il me plait bien ce mini là. Pourquoi pas pour une nouvelle CROP plus patouille au retour des vacances ??? A creuser

  11. un concentré de vitamines merci pour tt ces astuces bizz vivi

  12. Tu es trop forte!!

  13. j’aime tout les couleurs ,utilisation des encres etc ……..il est vraiment sublime votre mini

  14. Tout ça me donne bien envie de scrapper. Cet album de vacances est absolument sublime. Merci.

  15. J’hallucine devant tout ce que tu fais, je voulais savoir où tu achetais ton matériel ? :)
    Je débute dans le scrapbooking et j’ai du mal à me lancer et je ne sais pas pourquoi ! :)
    Encore bravo, ouah !

Laisser un commentaire